FABRICE 
DAL'SECCO

Fabrice Dal’Secco est né à Paris en 1970. 

Après plus de 15 années passées dans le milieu de la presse automobile, il a souhaité tout quitter en 2008 pour s’adonner à sa passion : la sculpture et la fonderie d’art.

Pour lui, l’inspiration vient de la matière et du mouvement. 

Un bout de fer rouillé malmené par la mer découvert sur la plage, et voici le promontoire d’une vigie longiligne en bronze. 

Il regarde, manipule, imagine comment donner corps à des matériaux jetés aux oubliettes. 

Inspiration soudaine, non maîtrisée, qui le pousse dans son atelier où il fond lui-même ses bronzes. 

Fabrice Dal’Secco est un artiste métallurgiste qui manie le métal en fusion avec délectation. 

Capture d’écran 2022-02-11 à 11.36.28.png
Capture d’écran 2022-02-11 à 11.46.05.png
Capture d’écran 2022-02-11 à 11.45.04.png

Dans ses oeuvres exposées dans notre Gallery Quinze, la pierre vient de Souppes sur Loing. Le banc de calcaire est exploité de part et d’autre du Loin depuis la période Gallo-romaine, ce dont nous avons la connaissance par l’aqueduc qui conduit l’eau des sources de la Bezonde au site proche de Sceaux du Gâtinais. Ensuite ce sont toutes les grandes constructions du Moyen-Âge de notre région qui sont réalisées avec cette pierre : églises, abbayes, et châteaux. Le premier document que nous connaissons aujourd’hui pour Paris est la reconstruction du pont Notre-Dame en 1500. Au début du XIXe siècle une carrière de Château-Landon sera affectée particulièrement à l’édification de l’Arc de Triomphe de l’Etoile. Mais la grande oeuvre commune sera la construction du Sacré-Coeur de Montmartre à la fin du XIXe siècle. 

Disponibles dans votre Galerie : 
DAL-SECCO-No-signal.jpeg
DAL-SECCO-Tu-trouves.jpeg
DAL-SECCO-La-cata.jpeg
Et sur Artsper :